Les études bibliques

Esaïe 28 v 01-13

Esaïe continue avec son thème principal de faire confiance à Dieu plutôt qu’aux nations (soit sous la forme des hommes, soit de leurs divinités). Après avoir fait le tour des nations aux alentours, il revient maintenant à la situation interne des deux royaumes d’Israël et de Juda.

Lire l’étude

Esaïe – Chapitre 27

Ce chapitre continue l’argument des chapitres précédents. Il s’agit donc d’une continuation de l’encouragement à faire confiance à l’Eternel, plutôt qu’aux faux dieux ou aux hommes, compte tenu qu’il est le Dieu souverain de toute la terre qui détermine l’avenir de tous les peuples ainsi que le courant de l’histoire de la terre en général.

Lire l’étude

Esaïe – Chapitre 26

Ce chapitre continue les louanges de Dieu pour sa victoire finale sur les hommes qui ont rebellé contre lui. Tout le peuple de Dieu, de tous les temps, se retrouvent dans ces louanges et dans les conditions qui en sont la cause. En lisant ce chapitre, il est important de se rappeler qu’il s’agit d’un chant et le lire comme de la poésie dans ses structures et expressions mais fondé sur la réalité de ce que Dieu fait. En particulier, Esaïe souligne les raisons des jugements qu’il a annoncés
contre le peuple d’Israël, révélant qu’il est en train d’être discipliné par Dieu.

Lire l’étude

Esaïe – Chapitre 25

Les chapitres 25 et 26 en particulier sont des chants de louange suite à la victoire finale de Dieu prophétisée à la fin du chapitre 24. La louange de Dieu est l’objectif final du salut (Eph. 1 : 6 & 12). Comme dans l’hymne de louange après l’exode d’Egypte (Ex. 15 : 1 – 19), Esaïe présente les deux aspects du jugement de Dieu : rédemption du peuple de Dieu et destruction des ennemis de Dieu.

Lire l’étude

Esaïe – Chapitre 24

Les chapitres 24-27 forment une nouvelle section dans ce livre, tout en construisant sur le message des chapitres 13-23, et servent en quelque sorte d’une conclusion à ces chapitres. Le message central est toujours un appel au peuple de Dieu de rester fidèle au Dieu souverain en se rappelant qu’il est le seul Dieu de tout l’univers et qu’il sera le juge de toute la terre (cf. Esa. 2 : 2 & 3).

Lire l’étude

Marchez dans l’amour

Jean est « l’apôtre de l’amour » à cause de ses écrits et ses enseignements (Jn 13 : 35 ; Jn 15 : 9 ; « l’amour » apparaît 14 fois dans 1 Jean et 20 fois comme verbe). Néanmoins Paul pourrait l’être aussi de par son exemple – surtout avec les églises.

Lire l’étude

Ressources

Souhaitez-vous nous rejoindre ?

Itinéraire
Aller en haut